Préparation aux concours administratifs et aux examens de l'ENA


 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Introduction au commentaire de texte

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
etna
Hyperactif(ve)
Hyperactif(ve)


Points : 322
Réputation : 24
Nombre de messages : 214
Age : 34
Localisation : qlq part entre deux rives
Date d'inscription : 20/08/2010

MessageSujet: Introduction au commentaire de texte   Jeu 25 Oct - 2:58


Le commentaire de texte fait partie des épreuves traditionnellement proposées aux étudiants lors des examens : il intéresse particulièrement les juristes car une partie importante de l’activité de ceux-ci consiste précisément à déterminer le sens et la portée de textes à caractère normatif.


QUEL EST L’ESPRIT DE L’EXERCICE ?


Il faut savoir que toutes sortes de “textes” peuvent être donnés à commenter : des articles de la Constitution, une disposition d’une convention internationale, un article d’un Code ou d’une loi, un article de décret, voire un texte de proposition ou de projet de loi, plus rarement un texte de doctrine. Ce n’est là qu’une liste énumérative aucunement limitative.
Quoi qu’il en soit, l’exercice n’est pas généralement très apprécié des étudiants ; il est vrai qu’il est assez délicat à traiter.




Sachez que le commentaire attendu par le correcteur doit être le contraire même d’une paraphrase. Votre commentaire devra partir du texte, certes, mais sa valeur (et accessoirement la note que vous aurez) tiendra à ce qu’on y ajoute : il doit préciser le sens, la portée de la disposition, relever les mérites ou les insuffisances que le texte présente en droit positif, etc. Bref, on ne peut parvenir à ce résultat que si l’on possède des connaissances préalables !


Le commentaire de texte doit répondre à 3 impératifs : expliciter, illustrer, discuter. La nature du texte peut conduire à privilégier un ou deux d’entre eux, mais aucun ne doit être complètement absent.


1. Expliciter. C’est préciser le sens du texte en rendant clairs les passages ambigus. C’est préciser la signification des passages allusifs. Aucun texte n’est transparent car les mots peuvent avoir plusieurs sens. L’auteur peut utiliser des synonymes pour désigner les mêmes choses ou les mêmes mots pour des choses différentes…


2. Illustrer. Il s’agit ici d’illustrer le texte : commenter le texte suppose d’apporter des exemples qui prolongent la lettre du texte.



3. Discuter. Vous pouvez également opposer au texte des contre-exemples. La distance critique est toujours appréciée à la condition que la critique soit pertinente et juridiquement fondée (on ne veut pas d’ergotage idéologique ou politisé). Gare à ne pas se laisser tenter par la désapprobation catégorique : mesurez votre point de vue, soyez nuancé et circonspect face au texte que l’on vous a donné à commenter.


ANALYSER UN TEXTE : DE LA TECHNIQUE DE LA GLOSE AUX IDEES-FORCES



Que le texte constitue une règle de droit ou l’opinion d’un auteur, la méthode est quasiment identique. Ce n’est qu’après avoir opéré une analyse rigoureuse du texte qu’un commentaire de celui-ci s’avère possible.


1. La glose


Dans l’antiquité, à Rome, les juristes recouraient déjà à cette technique afin d’interpréter scrupuleusement les textes de loi. Cette opération, la glose, vise à définir les termes du texte. La glose conduit à disséquer le texte mot à mot. Tous les termes doivent être définis, qu’ils soient juridiques ou non. La structure grammaticale du texte doit être mise en valeur. A proprement parler, il faut découper le texte et le restituer sous forme des différentes propositions qu’il contient : principe ou exception, disposition générale ou spéciale, condition ou effet, qualification ou régime.


2. La fiche de texte


Cette technique est surtout un aide-mémoire pour l’étudiant, à coucher sur le brouillon lors de l’examen.
1° étape : il faut préciser la nature du texte (article de loi, étude doctrinale, clause d’un contrat, etc.). A cet égard, on prendra soin de noter qu’un texte de loi “dispose”, “énonce”, “édicte”, “pose pour principe que”, mais ne “stipule” jamais ! Seule une clause d’un contrat peut stipuler (la stipulatio était un contrat en droit romain).
2° étape : les origines du texte doivent être connues. L’étude porte, non seulement sur l’évolution des concepts auxquels le texte fait référence, ainsi que sur les modifications qu’il a pu subir avant d’être adopté, mais encore sur les origines philosophiques et sociologiques éclairant le sens du texte.
3° étape : la date du texte permet de le situer au sein de l’évolution du droit et donc de déterminer son contexte.
4° étape : l’auteur du texte doit être repéré : s’agit-il du législateur ? du pouvoir réglementaire ? du constituant ? d’un célèbre professeur de droit ?
3. Les idées-forces
Cette ultime phase de l’analyse est proche de celle qui est réalisée lors de l’analyse d’une décision de justice, même s’il est évidemment impossible d’accorder la même valeur à un article de loi, à une décision de justice, à une clause d’un contrat ou à un texte de doctrine. Il demeure que l’analyse suppose que soient préalablement identifiés les différents concepts juridiques auxquels le support fait référence.


Une fois cette identification faite, le texte doit faire l’objet d’une insertion au sein de l’ordonnancement juridique. Il peut également être utile, sans qu’il soit nécessaire, de connaître l’environnement économique, politique et social du texte.
Revenir en haut Aller en bas
chiader
Actif(ve)
Actif(ve)


Points : 27
Réputation : 0
Nombre de messages : 27
Age : 33
Localisation : Casablanca
Date d'inscription : 22/07/2012

MessageSujet: Re: Introduction au commentaire de texte   Ven 26 Oct - 16:56

c'est un trés bénéfique de partage , merci infiniment à vous
Revenir en haut Aller en bas
n.elalaoui1
Inactif(ve)
Inactif(ve)


Points : 6
Réputation : 0
Nombre de messages : 6
Age : 35
Localisation : FES
Date d'inscription : 21/08/2012

MessageSujet: Re: Introduction au commentaire de texte   Sam 27 Oct - 8:05

bonjour, d'abord je vous souhaite aid mobarak said et bonne chance pour tout le monde.
J'aimerai bien savoir si on doit mentionner dans notre rapport les textes qu'on va analyser , c.à.d est-ce qu'on peut confronter les idées des textes en notons la source de chaque idée (selon le texte n°1 ...)?
sinon, est-ce qu'on doit refaire le sujet traité d'après ce qui est dit +une nouvelle conception (la nôtre)?
merci pour vos efforts M.Etna et pour tous les autres.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Introduction au commentaire de texte   

Revenir en haut Aller en bas
 
Introduction au commentaire de texte
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Préparation aux concours administratifs et aux examens de l'ENA :: ACCEDER A L'ECOLE NATIONALE D'ADMINISTRATION :: 
Forum des candidats aux concours
-
Sauter vers: