Préparation aux concours administratifs et aux examens de l'ENA


 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 la justesse du MAROC sur son sahara

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
hanan hanan
Membre d'or
Membre d'or
avatar

Points : 654
Réputation : 35
Nombre de messages : 451
Age : 33
Localisation : ouedzem + settet
Date d'inscription : 14/07/2009

MessageSujet: la justesse du MAROC sur son sahara   Sam 31 Juil - 15:35
































La communauté internationale de plus en plus convaincue de la
justesse de la cause nationale et des droits du Maroc sur son Sahara


-Par Adil Zaari Jabiri-.



Rabat-
26/07/10 - La communauté internationale est de plus en plus convaincue de
la justesse de la cause nationale et des droits du Maroc sur son Sahara, à
la faveur d'une diplomatie agissante et grâce à la vision clairvoyante de
SM le Roi Mohammed VI.




Cette
orientation a été confortée par la résolution du conseil de sécurité de
l'ONU (1920) adoptée en avril dernier, qui s'est félicitée des
"efforts sérieux et crédibles faits par le Maroc pour aller de l'avant
vers un règlement" de ce conflit qui n'a que trop duré.




Le
conseil de sécurité a ainsi bien accueilli la proposition marocaine d'une
large autonomie au sahara, une solution qui aidera à sortir de la situation
de léthargie et à protéger la région de tous les dangers liés à l'insécurité
et au séparatisme.




L'option
référendaire mise à l'écart




Grâce
au dynamisme de la diplomatie marocaine qui a su, conformément à la vision
perspicace de SM le Roi Mohammed VI, défendre la justesse de la cause
nationale et recueillir l'unanimité internationale autour de la proposition
d'autonomie, le Conseil de sécurité a opté pour la troisième voie,
décrétant comme caduque et irréaliste l'option référendaire au bénéfice
d'une solution politique consensuelle.




La
consécration de ces choix ne s'est cependant pas faite sans difficultés,
dans la mesure où face à la détermination et au sérieux du Maroc, le
"polisario" et l'Algérie, faisait dans l'invective et la
propagande dans de vaines tentatives de faire dévier le processus onusien
de sa trajectoire, en utilisant à mauvais escient la noble question des droits
de l'homme, mais le conseil de sécurité n'a pas cédé à ces intimidations et
a décidé de prolonger le mandat de la MINURSO tout en refusant de l'élargir
aux questions liées aux droits de l'homme.




Le
conseil de sécurité a, de même, demandé aux "parties de poursuivre les
négociations sous les auspices du secrétaire général en tenant compte des
efforts réalisés depuis 2006 et des faits nouveaux survenus depuis, en vue
de parvenir à une solution politique juste, durable et mutuellement
acceptable".




Il
converge ainsi avec la vision du Maroc qui veille au respect de ses
engagements avec son voisinage et ambitionne d'édifier un Maghreb arabe
unifié conformément aux espoirs et aux aspirations des peuples de la
région.




La
communauté internationale interpellée sur la situation dramatique dans les
camps de Tindouf




Le
déploiement conséquent et efficace de la diplomatie marocaine s'assigne
également comme objectif d'attirer l'attention sur la situation déplorable
des populations séquestrées à Tindouf, en Algérie.




Cette
situation met aujourd'hui la communauté internationale devant ses
responsabilités pour exercer des pressions sur l'Algérie afin qu'elle mette
un terme au calvaire des personnes retenues sur son territoire et de
permettre au HCR d'effectuer un recensement de ces populations pour leur
assurer la protection humanitaire nécessaire.




La
communauté internationale est aussi interpelée sur le détournement de
l'aide humanitaire par le "Polisario" et ses acolytes, maintes
fois dénoncé par les organisations et les instances internationales.




Le
retour massif des rallies, preuve tangible de la décrépitude du Polisario




L'élan
de mobilisation nationale contre la stratégie des ennemis de l'intégrité
territoriale du Royaume, les thèses fallacieuses des séparatistes et de
ceux qui les soutiennent, mais surtout l'essor de développement que
connaissent les provinces du sud incitent de plus en plus des centaines de
sahraouis à regagner la mère patrie, fuyant le calvaire des camps de
Tindouf.




Cette
fuite massive est aussi la preuve tangible de la décrépitude du
"polisario" qui n'a de choix que de laisser les populations des
camps exprimer librement leur volonté en rejoignant les leurs et contribuer
ainsi au développement socio-économique des provinces du sud dans la
perspective d'un régime d'autonomie qui leur sera accordé dans le cadre de
la souveraineté marocaine et qui leur garantira le libre exercice de leurs
droits et une large participation à la gestion de la chose locale.




Les
provinces du sud au diapason du développement socio-économique que connait
tout le royaume




Les
différents chantiers ouverts dans les provinces du sud ont permis à
celles-ci d'être au diapason de l'essor de développement que connait
l'ensemble des régions du Royaume sous la conduite éclairée de SM le Roi
Mohammed VI.




Ces
provinces se sont en effet transformées en grands espaces de croissance et
de progrès économique et social à la faveur d'une politique de
développement novatrice et d'une démarche participative associant les
habitants et toutes les forces vives de la région.




Grands
moments de retrouvailles et de communion nationale, les visites de SM le
Roi Mohammed VI dans ces provinces ont été l'occasion de lancer des projets
destinés à valoriser les potentialités locales et à consolider la cohésion
sociale.




La
volonté royale de faire de ces provinces un modèle de développement
régional intégré, a été concrétisée par la création de l'Agence pour la
promotion et le développement économique et social des provinces du sud du
Royaume, décidée par SM le Roi Mohammed VI à l'occasion de Sa visite à
Laâyoune le 6 mars 2002.




Les
programmes de l'Agence sont renforcés par les actions de proximité
inscrites dans le cadre de l'Initiative nationale pour le développement
humain (INDH) qui se sont déclinées en plusieurs projets générateurs de
richesse.




Renforcement
des infrastructures, éradication de l'habitat insalubre, appui aux projets
sociaux et de proximité, promotion de l'investissement, sont autant
d'actions majeures qui traduisent la volonté du Royaume d'aller de l'avant
dans le développement intégré de toutes ses régions dans le cadre de son
unité nationale et de son intégrité territoriale entière et indivisible.



Revenir en haut Aller en bas
aziz
Hyperactif(ve)
Hyperactif(ve)
avatar

Points : 185
Réputation : 5
Nombre de messages : 144
Age : 37
Date d'inscription : 22/02/2009

MessageSujet: Re: la justesse du MAROC sur son sahara   Dim 1 Aoû - 18:23

Merciiiiiiiiiiii bcp hanan
Revenir en haut Aller en bas
emilezola00
Hyperactif(ve)
Hyperactif(ve)


Points : 171
Réputation : 11
Nombre de messages : 134
Age : 39
Localisation : KHOURIBGA
Date d'inscription : 30/03/2010

MessageSujet: Re: la justesse du MAROC sur son sahara   Lun 2 Aoû - 4:22

merci pr l information
Revenir en haut Aller en bas
Ainet
Hyperactif(ve)
Hyperactif(ve)


Points : 138
Réputation : 0
Nombre de messages : 138
Age : 32
Localisation : errachidia
Date d'inscription : 10/08/2011

MessageSujet: Re: la justesse du MAROC sur son sahara   Jeu 11 Aoû - 5:11

merci bien
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: la justesse du MAROC sur son sahara   

Revenir en haut Aller en bas
 
la justesse du MAROC sur son sahara
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Préparation aux concours administratifs et aux examens de l'ENA :: CONNAISSANCES INDISPENSABLES :: 
Droit et politique
-
Sauter vers: